Nose

Au nez on retrouve les baies noirs. L’attaque est fruitée et gourmande avec de fines notes boisées qui apportent rondeur et équilibre. Le premier nez est très agréable sur des fruits noirs bien mûrs comme la myrtille et la mûre du murier platane, sur la réglisse et quelques notes légèrement torréfiées comme le cacao. Avec l’aération il y a plus de relief, plus de volatile et de complexité.

Palate

Nous avons une fin de bouche fruitée. e cocktail fruité s’enrichit d’expressions florales et végétales on perçoit même un peu le géranium. L’attaque est plutôt ronde puis croquante. La vivacité est bien là et c’est tout en fraicheur qu’en milieu de bouche l’équilibre, structuré s’enrichi de jolis tanins aux grains plutôt fins. En rétro-olfaction les perceptions s’enrichissent et s’affinent. On y retrouve les sensations du premier nez mais également des notes légèrement fumées et poivrées, un joli sous-bois et toute cette palette aromatique du sud.

Winemaking

Vinifié sans adjonction de souffre.

Appearance

Robe grenat et larmes généreuses. La robe est assez sombre mais lumineuse et les reflets sont, bien-sûr, violacés sur ce millésime jeune.

Food Pairing

Nous avons donc là un profil où le fruit est mis en avant avec toute sa fraîcheur mais avec complexité, gourmandise, structure et équilibre. Cette cuvée issue exclusivement de merlot et confidentiellement « sans soufre ajouté » saura s’accorder avec polyvalence sur les viandes en général, le gibier même le saumon fumé, une cuisine méditerranéenne ou même à l’apéritif…